< Schiwoche 2a und 2b am Golm 2018
08.05.2018 21:56 Alter: 103 days

Mon séjour à Montréal


Les amies à l’école

Le Ski Mont-Bruno

Place Jacques Cartier

L’Oratoire Saint-Joseph

La vue du Mont Royal

 « Arrête là », « Voyons dont », »jsuis bourrée » « C’est même pas vrai là », et « c’est vraiment cute » sont quelques phrases qu’on peut entendre quand on voyage au Québec.  Le français ici est vraiment différent comparé au français que l’on parle en France, mais quand même je me suis débrouillée à l’étranger dès mon arrivé à la fin du mois de Janvier.  Depuis que j’étais une jeune fille je voulais toujours voyager et explorer le monde.  C’est pourquoi j’ai tout donné pour avoir l’opportunité de passer un semestre à l’étranger.  Quand on reste à Montréal on a la possibilité d’habiter dans une famille anglaise ou française et fréquenter une école anglaise ou française.

Moi, j’habite dans une famille française et j’étudie dans une école anglaise « Héritage Regional High School », qui me donne la possibilité de parler anglais et français.  Je me souviens exactement de mon premier jour ici. Le jour de mon départ d’Autriche, c’était très difficile pour moi de dire au revoir à tout le monde, mais maintenant je sais que c’était le meilleur choix dans ma vie parce que j’ai pu découvrir ma passion pour voyager. Au début, tout était nouveau : la famille, l’école, les gens, mais heureusement, je me suis habituée vite.  Une chose qui t’aide s’est d’être ouverte avec tous les personnes, s’intéresser aux gens et être gentil, m’a permis de rencontrer beaucoup d’amis. 

Depuis que je suis ici, j’ai déjà vu plein de choses et ça m’a fait tomber en amour avec la culture québécoise. Une chose que j’ai remarqué est que c’est vrai que presque tous les Québécois aiment beaucoup le sirop d’érable.  Il y a beaucoup de produits faites avec le sirop d`érable, mais généralement on peut le mettre sur tout. Quand je dis partout, c’est vraiment partout. Au mois de mars, les québécois vont à la « cabane à sucre ». C’est un type de resto seulement ouvert pour cette occasion et là-bas on mange du sirop d’érable, comme je disais, sur tout. On le met sur des œufs, du jambon, des patates, des haricots, du lard, etc. J’étais choqué la première fois que j’ai entendue ça, mais le pire c`est, que ça goute vraiment bon.

Premièrement, le système scolaire est différent aussi du système scolaire autrichien. Au début, il y a des trimestres. Puis, il y a des notes de 1 à 5 aussi, mais on calcule plus avec des pourcentages et on doit réussir au moins 60% tout le temps pour passer. Après le Secondaire (High School) qui dure 5 ans, la majorité des jeunes vont aller au Cégep. Pour s’appliquer au Cégep les pourcentages du Secondaire 4 et 5 sont envoyés et l’admission est donnée selon les pourcentages de ces 2 années. Je fréquente le Secondaire 5 ça veut dire que je pourrais être capable de faire la graduation ici.

En outre, le cours de mathématiques à l’école est vraiment facile pour moi parce que j’ai déjà appris tout ce qu’ils font. Dans les examens je réussis souvent à obtenir 100%. Le cours « Creative Writing » est aussi intéressant pour moi parce qu’on peut expérimenter son style d’écriture et on écrit des poèmes. Une autre grande différence est que chaque cours dure 73 minutes, tandis qu’en Autriche il dure seulement 50 minutes.

Deuxièmement, j’ai déjà vu beaucoup de choses comme les attractions à Montréal. J’ai exploré la ville souterraine qui est vraiment pratique durant l’hiver, le jardin botanique avec l’insectarium, l’église l’Oratoire Saint-Joseph et l’église Notre Dame, Vieux-Montréal où il y a le fleuve Saint-Laurent et beaucoup de boutiques pour les souvenirs et une grande roue, le centre-ville (la rue  Saint-Catherine) pour faire du shopping, le quartier chinois et bien sûr le mont-royal avec une vue magnifique. Malheureusement, la première fois que je suis allée sur le Mont-Royal il y avait beaucoup de brouillard et on n’a rien vu. Pendant les vacances de Pâques j’ai voyagé à New York qui est seulement six heures de Montréal. On a pris l’autobus et on y est resté pour deux nuits.  La ville me plaît tellement et je veux absolument revenir.  À la fin du mois de Mai, je vais aller en Floride avec ma famille d’accueil pour deux semaines.  Je suis très reconnaissante pour explorer encore plus que Montréal.  En général, on peut dire que les gens à Montréal sont plus ouverts et gentils, quand on a des questions, car on peut trouver de l’aide partout. En même temps, je trouve que les jeunes ici sont plus dépendants de leurs parents qu’en Autriche. La transportation publique est aussi un aspect qui est plus organisé en Autriche.  Enfin, tout est plus grand, les rues, la bouffe et les produits.

En ce moment, je ne peux pas m’imaginer de revenir en Autriche. J’ai trouvé une place que je peux appeler ma deuxième « à la maison ». Une place étrange est devenue « ma » maison.

J’ai trouvé une deuxième famille, des amis pour toute ma vie, j’ai rencontré beaucoup de gens qui m’ont inspirée et j’ai fait des expériences pour toujours.

Noelle Schwendinger

...mehr Bilder...